AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commande faite à l'association pour le 02/10/2004

Aller en bas 
AuteurMessage
fleo
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 105
Localisation : Par l'art
Date d'inscription : 14/03/2005

MessageSujet: Commande faite à l'association pour le 02/10/2004   Dim 21 Jan - 16:03

En octobre 2004, le collectif colombe nous a demandé d'intervenir dans le cadre de leur fête.
Ce collectif s'est créé autour d'une famille dont le maire du petit village de Dordogne voulait les "virer" de leur logement... il y a eu des procés mais finalement tout s'est bien passé, ils sont restés. Une fête a été organisée et c'est en cet honneur que nous avons été sollicités!

Le théme de notre intervention, tel que le collectif colombe nous l'a fixé, était: "Dans une démocratie, le pouvoir exécutif est-il distinct du pouvoir législatif?"

(En effet, le maire abusait un peu de sa place...)

Voici les textes qui ont été écrit par les membres de l'association et mis en scène:


1. Citoyens, citoyennes, franciliens, franciliennes,

On ne déplore plus l’intolérance et la démagogie de nos élus; elles sont aujourd’hui devenues vertus ! Elles sont des attitudes arrogantes produites par ce mélange de crétinisme, de paresse intellectuelle et de refus de débattre - en fait ce refus est dû à une incapacité.?Tout ceci crée les intégrismes.?
Et comme pour tout intégrisme, moins les positions sont justifiables, plus le bâton et l’anathème sont nécessaires: “s’il ne pense pas comme nous, qu’on lui ferme la gueule ! ”.
Notre ennemi n’est jamais celui qui pense ou agit différemment de nous, mais toujours celui qui nous empêche d’agir comme on pense ou qui nous oblige à agir comme il pense .
Mais les intolérants et démagogues d’aujourd’hui, qui se veulent monstrueusement justes, refuseront de l’admettre.?Normal: pour tous les esprits sectaires, leur ennemi est tout ce qui n’est pas Eux.

Adrien

2. (Deux autres s’affrontent, reliés l’un à l’autre par une corde.
Un personnage en fond de scène lit le journal.)

- Zola accuse; il a raison

- Procès Durand, une sentence machinée par le patronat local

- Edmond Fritsch, un chômeur venu manifester est abattu par la police

- Les gitans du Romancero pleurent Garcia Lorca

- Jean Moulin est arrêté et torturé

- Ethel et Julius Rosenberg, accusés d’être des espions, sont exécutés malgré la protestation internationale
- Un prince et un député d’extrême droite organisent l’assassinat de Raspoutine

- Lucien Barbier, tué par la police; il faudra deux ans pour que la justice reconnaisse la responsabilité de l’état dans ce meurtre

- Mandela, 27 ans de prison

- Chirac gagne, des dossiers brûlants l’attendent

- Papon perd son procès contre l’humanité

- Georges Busch, une présidence sans les voix


Camille, Anthony et Maké

3. Ce soir, dans son manoir près de la Lidoire, l'illustre élu célicole doit se mordre les doigts.

Retour à l'histoire...

Il y a quelques mois, les villageois de ce trou perdu boisé ont fait un choix : cela doit être dû à sa coiffe, sa voix et sa cravate à petit pois.
Après s'être fait un beau chez soi, fini de laïusser: Une belle salle de foire avec un parcage à voiture trente trois places se dresse au milieu du hameau.
Puis, pour promouvoir ses idées distinguées il se voit dans une chic mairie avec des toilettes derniers cris.
Mais face à lui, des irréductibles gaulois sont là !
On pourrait se demander pourquoi? Tout simplement car cet endroit n'est autre que leur toit!
Après quelques échanges de voix sans issus, le roi d'la bourgade décide d'attaquer sans soins. Les droits de l'homme sont boiteux, les droits civils sont aussi fragiles que de la soie et c'est donc au pouvoir judiciaire dans choisir le droit-fil.
Mais cet honorable envoyé s'est fait sa propre loi! Erreur qui se voit, les gaulois ont la foi et le poids de la balance est plus lourd que du bois: la victoire leur revient de droit.
Cette belle poire aurait dû le savoir, la loi n'était pas de son pouvoir!
Soit, cette futile histoire nous donne alors ce soir le droit de boire et de travailler de la mâchoire!

Félix


“Le pouvoir doit se définir par la possibilité d’en abuser”
André Malraux


4. Peuple censé être souverain de cette crasseuse démocratie,
Mais quelles sont tes possibilités dans cette insouciante société;
Toi qui manifestes ta sensibilité par seule une feuille de papier, soigneusement déposée chez l’officier dans l’urne prévue à cet effet,
Afin de choisir - ou de ne pas choisir - le chef officiellement supposé,
Qui te laissera pour seule faculté le droit de fermer ton clapet.
Peuple censé être souverain de cette crasseuse démocratie
Es-tu sûr de pouvoir exprimer si ce n’est qu’une seule pensée ?
Pendant que tu réfléchis à cette question,
A la tête de la subdivision, le responsable s’est déjà accaparé différentes fonctions
Que lui met à sa disposition les trois fractions de la constitution.
Non satisfait d’exécuter seulement, celui là s’est offert la faculté de juger les gens
Avec pour seule légitimité celle d’une puissante autorité.
Cela sent la dictature à plein nez, une sale odeur que n’a pas l’argent.
Peuple censé être souverain de cette crasseuse démocratie,
Si tu ne veux pas que tes droits tombent dans l’ombre et que l’on t’enlève ce que durant les révoltes tu as acquis,
Rejoins le collectif colombe, et sois fier de crier à tous ceux qui voudraient te l’enlever le mot liberté !

merci à (........)
Guilhem


5. Sur une installation pendant d'un arbre:

Après le “Canard Enchaîné”, le “Piaf Libre”


“ Tout serait perdu si les mêmes hommes, ou les mêmes corps principaux, exerçaient ces trois pouvoirs: celui de faire les lois, celui d’exécuter des résolutions publiques et celui de juger les crimes et les différents des particuliers”
“Pour que l’on ne puisse pas abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir.”
“Si, dans un état, vous n’entendez le bruit d’aucun conflit, vous pouvez être sûr que la liberté n’y est pas.”
“Lorsque dans la même personne ou dans un même corps de magistrature, la puissance législative est réunie à la puissance exécutrice, il n’y a point de liberté: parce que l’on peut craindre que le même monarque ou le même sénat ne fasse des lois tyranniques pour les exécuter tyranniquement.”
“Cest une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser, il va jusqu’à ce qu’il trouve des limites”

Montesquieu

“ Les bons sont meilleurs que les justes”
“Si l’on veut savoir de quel droit j’interviens dans cette affaire; je réponds: de l’immense droit du premier venu; le premier venu, c’est la conscience humaine.” Victor Hugo

“Quand on aime la justice, on est toujours révolté.” Alfred Capus

“Le peuple ne peut déléguer au gouvernement le droit de faire quoi que ce soit que les individus n’auraient pas le droit de faire eux-même.” John Locke

“A la base de toutes les doctrines totalitaires se trouve la croyance que les gouvernants sont plus sages et d’un esprit plus élevé que leurs sujets, qu’ils savent donc mieux qu’eux ce qui leur est profitable.” Ludwig von Meses

“Pour la justice, il faut un palais, déjà c’est louche.” J.M. Gourio


Maké

6. (Tous en chœur)


Tant d'efforts et d'idées pour qu'aujourd'hui
D'un vote l'on puisse incendier le pays

Quelques gosses orgueilleux s'amusent
Du vieil empire, des sens égarés
La population abusée s'use
De leurs jeux de vice et de pouvoir mais

La monarchie revient elle à la mode
Ou est-ce leurs esprits qui se dérobent
Si tant est qu'ils en possèdent un
Ou leurs amis, ou leurs adjoints

Alors on se gave de pouvoir
Jusqu'à en tacher son bavoir
Vous en voulez encore mais
Ne faut il pas vous en ôter

Noter qu'on y prend vite goût
C'est qu'elle est légale votre drogue à vous
Je réclame une cure de désintox
Messieurs d'en haut, entrez dans le box

Vous désirez tous les pouvoirs
Vous égarant dans les couloirs
Les magistrats n'en possèdent qu'un
La justice rend son verdict, point.

Pierre


7. (A chanter à l'unisson)

Monsieur (.....), je bats des mains, je bois des mains, je vois des mains, des doigts d'humains, tous droits, droits humains, je vote demain.

Contre les rois, instaurent , contrôlent, jugent les lois, mauvais aloi, observe mes pas, écoute ma voix, je ne t'appartiens pas.

Drôle d'idée, de dicter, dit-on, dans le dos des dadas, un dément décret détruisant les différents.

Illégal, régal ton égal, ton idéal s'affale, spirale infernale, ton idéal médiéval est trop pâle.

Maison de la raison, de la déraison, les saisons résonnent, la vision horizone, merci aux Autochtones.

Pierre


8. (Deux personnages entrent sur scène, l’un portant une chaussure au pied droit, l’autre portant la même au pied gauche. Le premier enfile une jupe à fleurs à sa jambe droite, l’autre y enfile sa jambe gauche. Ils s’assoient sur un banc. )

Le 17 mars naquît Suzon.
Dès ses premiers jours, elle fût hors la loi.
En effet, elle était atteinte d'une grave cystite.
(le premier croise sa jambe droite sur la jambe gauche de l’autre)
D'heure en heure, ses parents se cassaient la tête afin de dissimuler la petite.
D'une seconde à l'autre, on pouvait leur casser les pieds pour cette petite hors la loi. Ils l'isolèrent dans une petite chambre.
Les voisins d'en face épiaient assidûment le visage de la petite Suzon, étrangement immobilisé au centre de la fenêtre.
( balancement, jambes croisées)

Son institutrice Mlle Garice ne prenait la peine de finir l'appel jusqu'à la lettre S de la petite Suzon. (se lèvent)
10 heures Ses camarades de classe prenaient un malin plaisir à lui bloquer la porte des toilettes.(se rassoient)
Durant plusieurs années, sa vie se résuma à une incessante partie de cache-cache.

Ses 18 ans arrivèrent. Ses parents lui imposèrent un poste de secrétaire dans une vente de rocking-chair afin de dissimuler sa grave cystite derrière une planche de bois. ( croisement de jambes ) La nuit était déjà tombée, et pourtant, un soir d'automne, ses parents l'attendaient étonnés, inquiets, affolés, paniqués, angoissés, terrorisés, bouleversés .
( se lèvent)
6 mois plus tard, les journaux les informent qu'une certaine Suzon aurait délivré le cochon sacré du Grand Radjah de Kirghizistan d'une inondation moissonnière. (mime de la course)

Les autorités apprennent ainsi l'illégalité dans laquelle se reposait Suzon. (se rassoient)

De grands praticiens Kirghizistanais la prennent alors en main pour la guérir de sa grave cystite. Ils parviennent à la sortir de l'illégalité mais pas pour longtemps. La section d'un de ses nerfs sensibles la replongea dans l'interdit.
Le grand Radjah de Kirghizistan, ravi d'être à présent étendu auprès de son cochon sacré, confia à Suzon, en guise de reconnaissance, des pantoufles de satin.

9 mois plus tard, la voisine leur apprend qu'une certaine Suzon, chauffeur de Taxi à Chicago, aurait été prise en otage, ligotée de la tête au pieds (les jambes remuent, la jupe est tendue sur les jambes) avant d'être déposée dans la soute à bagage de l'avion à destination de Varsovie.
Oui mais là, ce n‘est pas de sa faute si elle est hors la loi.
(se lèvent)

12 mois plus tard, ses parents entendent à la radio qu'une certaine Suzon aurait exporté de Pologne vers Ouagadougou, afin de perpétuer cette tradition, la célèbre danse cracovienne, récemment censurée dans ce pays.
(dansent puis s’assoient au sol)

15 mois plus tard, ses parents reçoivent une lettre de la petite Suzon, leur racontant ses palpitantes aventures. Ils finissent par comprendre qu'elle s'était convertie au bouddhisme.
(bruit de gong, position en tailleur)
"Illégal elle sait ce que ça veut dire ?"
(se rassoient sur le banc)

Ses parents, dépassés par les évènements, lui imposèrent le retour dans son village natal de Poitou Charentes . Ils comprirent que le seul moyen pour elle d'éviter la prison était de la présenter aux prochaines élections municipales.

Ils savaient bien, qu'avec une telle place, personne ne pourraient la dénoncer.


( parlent en même temps )
Cher Ppppeuple,
( jambes tendues et croisées )

J'ai l'honneur aujourd'hui de mmh de vous représenter.
D'ailleurs, il est dans mon devoir de mmh de vous énoncer ces propos.

Article 1 . Tous les hommes naissent libres et égaux en droits.

Article 2 . Le droit de vote est autorisé pour les femmes.

Article 3 . Tous les hommes sont dans la formelle obligation de ne croiser leurs membres inférieurs. (s’adressent au public)
Il est de mon devoir de vous rappeler que tout citoyen n'appliquant cet article 3 sera poursuivi.


PIERRE POLITIQUE : Il est de mon devoir de vous rappeler que tout citoyen n'appliquant cet article 3 sera poursuivi. (en criant) Vous, là bas, membres inférieurs vous savez ce que ça veut dire ? Toi, là bas, décroise tout de suite tes jambes.

PIERRE JUDICIAIRE (en même temps) : Qu'est-ce qui lui prend ? Il était de son devoir d’énoncer la totalité des articles. Bon ben si c'est comme ça je poursuis.

Article 4 . Tout citoyen peut s'exprimer librement.

(en criant) Article 5 . Il est interdit de crier.
(enlève la jupe)

Article 6 . Je vous autorise à enfreindre l'article 5 sur vos parents.

P.P : Qu'est-ce qui te prend ? Qui t'a autorisé à faire tes lois ?

P.J : Et toi ? Tu n'abuserais pas de ton pouvoir ?
Bon d'accord, toute notre enfance nous étions le mouton.
Mais ça n'est pas une raison pour te croire loup.

P.P. : Si, je suis le loup. (s’adressant au public) ?Et les moutons maintenant c’est qui ? Et toi, crois- tu être Dieu pour m’ordonner ainsi les lois de la nature ?

P.J. : Oui, je suis Dieu.?Au revoir, Pierre Politique, nous n’étions pas faits pour vivre ensemble. ( lui tend la main)

P.P.: En effet, Pierre Judiciaire, nous n’étions pas fait pour vivre ensemble . (se serrent la main puis sortent, chacun de leur côté).

Prune et Sophie

9. (Un personnage jongle avec trois boîtes, une bleue, une blanche et une rouge, pour nous rappeler les bonnes vieilles couleurs de notre patrie. ) par doji
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Commande faite à l'association pour le 02/10/2004
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ARSAG Association pour la Recherche scientifique sur les arts graphiques
» Télécommande et intervalomètre pour E-PL3 ou OM-D ?
» RCH] Bielette de commande de l'embrayage pour 403
» commande d'un costume pour mon mariage avec dame lena
» Le weekend du Japon pour la Solidarité à Clermont-Ferrand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres activités de l'association "les Compagnons du Pont" :: Autres projets de l'association-
Sauter vers: